Accueil > Actualités et promotions > Faite le plein de vitamines avec l’Acérola


Faite le plein de vitamines avec l’Acérola

20 Mai 13 à 11:40::


Souvent confondue avec la cerise à cause de sa forme, l’acérola est un fruit Antillais bourré de vitamines


Si on vous dit « Acérola », vous pensez immédiatement à vitamine C. C’est normal, il s’agit de l’un des fruits les plus riches en vitamine C. Mais l’acérola est également un très grand pourvoyeur en micronutriments en tout genre (vitamines du groupe B, vitamine A, fer, calcium, magnésium…).

Il s’agit donc d’un fruit particulier nous l’homme du point de vue de sa composition nutritionnelle, mais également pour son goût…acidulé (pour les amateurs).
L’acérola
Traditionnellement utilisée sous forme de suppléments alimentaires (vitamine C en comprimé ou en poudre), la consommation du fruit en entier vous apportera bien plus que cet unique antioxydant.

L’Acérola


L’acérola est un fruit rouge, rond à pépin qui pousse aux Antilles et dans toute l’Amérique du sud. Son goût est légèrement acidulé (plus que la cerise). On le confond souvent avec son homologue de Guyane (cerise de Cayenne), qui lui est à noyau et possède un peu moins de vitamines mais est nettement moins acide.

Sa forme faisant fortement penser à une cerise, on l’appelle également la cerise des Barbabes ou cerise antillaise ou cerise-pays.

Les micronutriments


L’acérola apporte son lot de Vitamines (A, C, B1 ou B6) et de minéraux (fer, magnésium, calcium, phosphore, potassium). Mais ce n’est pas tout : elle possède également d’intéressantes quantités de facteurs antioxydants (flavonoïdes et anthocyanines).

L’acérola est surtout connue en France pour sa teneur en vitamine C (1 à 2 g pour 100 grammes à la cueillette, soit 10 fois plus que l’orange). Malheureusement la culture étant très éloignée, il est nécessaire de l’extraire sous forme de complément alimentaire pour en bénéficier (la vitamine C s’oxydant assez rapidement après la cueillette, vitesse d’autant plus importante que la température extérieure est haute).

Ainsi, même si la consommation d’acérola importée n’a pas grand intérêt du point de vue de la vitamine C, elle n’en demeure pas moins un fruit à consommer sans modération pour ses autres micronutriments.

La production française


Il n’existe pas, pour l’instant, de production en métropole.

Les compléments alimentaires


Une grande partie de la vitamine C vendue en pharmacie et parapharmacie se voit dotée d’un « label » acérola, faisant penser que c’est plus naturel que les concurrents.

Grâce à notre article traitant de la différence entre la vitamine C dite naturelle et de la vitamine C synthétique, vous savez que de nombreux cachets de vitamines C d’acérola ne contiennent pas forcément que de l’acérola. La différence de prix étant important, attention aux arnaques.

Conclusion


On parle beaucoup de l’acérola pour sa vitamine C. Comme source de compléments de vitamine C (poudre ou cachet), elle est intéressante.

Mais pour nous qui ne pouvons consommer que de l’acérola d’importation, l’acérola nous intéressera surtout pour sa composition en vitamines A et B, ses minéraux et surtout ses facteurs antioxydants.

Si c’est l’aspect antioxydant qui vous intéresse en priorité, cumulez l’acérola avec soit un complément en vitamine C, soit un autre fruit riche en vitamine C (la baie de Goji de culture française par exemple).







Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :