Accueil > Actualités et promotions > Quelles vitamines pour bien préparer l'hiver


Quelles vitamines pour bien préparer l'hiver

16 Sep 13 à 09:35::


A la sortie de l'été, il est absolument nécessaire de réfléchir à sa stratégie pour éviter les déséquilibres en vitamines. En effet, ceci pourrait-être très préjudiciable pour votre santé. Vitamines A, C ou D sont parmi les plus cruciales qu'il faut bien surveiller en hiver



Ça y est l'été est parti et la baisse d'énergie revient. Vous avez souvent entendu parler de cures de vitamines à faire à l'automne justement pour passer ce cap du changement de saison. Que choisir ?
besoin vitamines en hiver

Les besoins



Les vitamines sont des molécules vitales pour le parfait fonctionnement de notre organisme. Un manque, une carence et certaines fonctions se feront mal (voir pas du tout) et vous tombez malade, vous approchez d'une morosité générale, vous vous blessez.

Or, les vitamines sont principalement apportées par le soleil et les fruits (et légumes). Ceux-ci sont souvent moins attrayants à la sortie de l'été. Pour pouvoir bien passer l'hiver, période assez difficile pour l'organisme, il faut préparer le corps pour le supporter.

On a donc besoin de faire particulièrement attention aux vitamines pour protéger et préserver la santé contre les divers malaises que l'hiver amène.

La vitamine C



Les rhumes, la grippe ou les différentes épidémies se propagent assez rapidement. Il faudra adopter une alimentation équilibrée assurant un apport suffisant en vitamines. On parle beaucoup de la vitamine C. L'organisme a besoin de cette vitamine dans l'alimentation (direct ou par supplémentation) car notre corps ne la fabrique pas. On est souvent sujet à des fatigues, quand on en manque.

On la puisera dans la mesure du possible dans les fruits et légumes (comme les oranges, les kiwis, les haricots secs, les lentilles). Quand on manque de vitamine C, on provoque aussi une carence en fer. Puisque les fruits sont plus rares en hiver, on pourra se supplémenter en vitamine C.

La vitamine D



Elle est indispensable pour la santé du squelette, elle aide également le corps contre les agressions externes (et internes notamment dans un rôle anti-inflammatoire). Les principales sources de cette vitamine sont les rayons de soleil, mais en hiver, on n'a pas beaucoup l'occasion de s'y exposer car l'on est tout le temps à l'intérieur (et de toute manière la latitude de la France n'apporte pas le bon spectre pour la synthétiser en hiver).

Il faudra donc la rechercher dans les aliments, les poissons gras, les céréales, les coquillages. Malheureusement, l'alimentation n'apportera pas suffisamment de vitamine D (les graisses de poisson, les seules apportant assez de vitamine D, est détruite en partie par la cuisson).

Il faudra donc penser à une supplémentation. La prise de sang permet de détecter un manque et donc le besoin en supplémentation ou non.

La vitamine A



La vitamine A aide à préserver la peau et des yeux, elle participe à la bonne santé du squelette et participe dans la défense contre les infections. On pourra lutter efficacement contre les infections quand on a un bon apport en vitamine A.

On la trouve dans le lait, le jaune d'œuf, le beurre et les carottes. Le corps a également besoin de certains nutriments en compléments des vitamines. On a besoin de calcium afin que les os ne se fragilisent pas entraînant ainsi des fractures.

On la retrouve en quantité dans les huiles de poisson, les œufs et dans certaines viandes (foie). Les végétaux n'apportent pas de vitamine A, mais de la pro-vitamine A qui devra être transformé. Cette étape physiologique réduit les risques de surdosage en vitamine A.

Conclusion



Pour bien passer l'hiver, il vaut mieux prévoir dès l'automne sa stratégie alimentaire quant à ses apports en vitamines. Notamment dans ses choix en fruits et légumes, ainsi que dans les suppléments.







Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :