Accueil > Actualités et promotions > Les vitamines pour mieux bronzer !


Les vitamines pour mieux bronzer !

25 Fev 13 à 11:18::


Pour avoir un beau bronzage, il faut tout d’abord préparer la peau (c’est le moment) et ensuite s’exposer au soleil. Les vitamines peuvent vous aider à préparer la peau et à profiter plus rapidement et mieux des rayons du soleil pour réduire l’exposition nécessaire et les risques liées.



Le bronzage est une inflammation de la peau, qui réagit pour se protéger des rayons du soleil, les UVB. Qui dit inflammation dit dégradation. Le bronzage est donc une protection de l’organisme qui sacrifie la peau pour préserver l’ensemble.

Mais pour nous, le bronzage est également synonyme de beauté, de santé…c’est notre mode de vie. Et pour atteindre le bronzage idéal, certain(e)s sont capables de prendre de gros risques en augmentant le temps d’exposition. Pourtant, les vitamines peuvent vous aider à plus profiter des rayons du soleil pour en réduire l’exposition tout en bénéficiant du même bronzage.
Vitamines pour bronzer
C’est ce que nous allons voir dans cet article : comment utiliser les vitamines pour mieux bronzer :

La vitamine A :



Cette vitamine est présente dans les graisses de poissons sous forme de rétinol (directement utilisable par le corps) ou dans les végétaux sous forme de bêta-carotène (ou provitamine A), qui sera transformé par l’organisme en vitamine A à la condition que votre alimentation contiennent suffisamment de lipides (condition nécessaire).

Son rôle, pour le bronzage, sera la stimulation de la mélanine, responsable de la coloration de la peau. Lorsque celle-ci sera dorée, la vitamine A jouera un second rôle : la réparation et l’assouplissement de la peau. Elle favorise donc le bronzage mais également en combat les effets délétère au niveau de la peau.

On retrouve la vitamine A dans les légumes de type tomates, choux, carottes, légumes verts, abricots, potirons ou melons. Les aliments d’origine animale contenant de la vitamine A sont le foie, les huiles de foie de poissons, les œufs et les laitages.

Attention, au-dessus de 50'000 UI et sur de longues périodes, la vitamine A est toxique. Ainsi, si votre source en vitamine A est l’huile de foie de poisson, attention. Les autres aliments ne semblent pas permettre d’attendre les seuils dangereux à la condition de ne pas se supplémenter en plus.

La vitamine C :



La plus célèbre des vitamines est un puissant antioxydant. En effet, son action contre les radicaux libres concerne également la peau qui est ainsi « assainie » en amont et protéger durant l’exposition notamment grâce à sa participation à la synthèse du collagène (un des constituants de la peau).

L’homme est l’un des rares mammifères à ne pas pouvoir synthétiser la vitamine C. Nous devons donc en consommer tous les jours en quantité suffisante. On la retrouve principalement dans les fruits rouges, agrumes, Kiwis frais. La cuisson, la lumière, la conservation baissent la teneur des fruits en vitamine C. Certains légumes en contiennent aussi, mais en quantité trop faibles (patates, légumes verts à feuille, tomates, choux, poivrons…).

La supplémentation en vitamine C est très souvent nécessaire pour en avoir suffisamment, notamment pour les fumeurs, les stressés, les citadins…

La vitamine E :



Egalement anti-oxydante, cette vitamine va aider à la souplesse et à l’hydratation de la peau pour la préparer à l’exposition du soleil. Bien que moins connue que la vitamine C, la vitamine E est au moins aussi importante que la vitamine C D’une part parce qu’elle en renforce le fonctionnement, d’autre part parce qu’elle possèderait un pouvoir antioxydant 3 à 4 fois supérieure.

Mais à l’inverse de la vitamine C, nous pouvons stocker la vitamine E, réduisant les risques de carence (si notre alimentation est équilibrée).

Vous retrouverez la vitamine E dans les végétaux tels que le soja, le choux, les germes de céréales ou les céréales complètes, les légumes verts à feuilles, les tomates ou encore les huiles végétales.

Et les autres ?



Ces trois vitamines, dites vitamine ACE, sont importantes puisque chacune d’elle renforce le fonctionnement des 2 autres, amenant ainsi une synergie très efficace pour préparer la peau au bronzage et pour la préserver lors de l’exposition au soleil.

Les autres éléments importants ne sont pas des vitamines, mais des minéraux et des macronutriments.

Ainsi, les acides gras essentiels (notamment les omégas 3) auront un rôle important dans le bronzage (n’oubliez pas que le bêta-carotène a besoin de lipides pour devenir de la vitamine A) notamment dans son rôle anti-inflammatoire.

Le sélénium sera également très important puisqu’il renforcera l’action de la vitamine E et permettra donc de protéger la peau du dessèchement et de sa rigidification due au soleil.







Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :