Accueil > Oligoéléments > Iode > Définition de la thyroïde


Définition de la thyroïde


La thyroïde est une grande glande située dans le cou. Sous l'effet de l'iode apporté par l'alimentation, elle synthétise des hormones essentielles au bon fonctionnement du corps : digestion, coeur, muscles ...



La thyroïde repose sur la trachée, juste au-dessous du larynx et est considérée comme la plus grande des glandes purement endocrines.

Elle possède une grande affinité pour l’iode. Ce dernier est ainsi capté par la thyroïde dans l’alimentation, ensuite il est oxydé puis il se lie à la tyrosine (acide aminé) d’une protéine, la thyroglobuline sous deux formes : la monoiodotyrosine ou T1 (liaison d’1 atome d’iode à une tyrosine) et la diiodotyrosine ou T2 (liaison de 2 atomes d’iode à une tyrosine).

Cette association entre des atomes d’iode et des molécules de thyroglobuline contribue à constituer les deux hormones thyroïdiennes : la thyroxine ou T4 (formée de deux molécules de diiodotyrosine) produite en grande quantité et la triiodothyronine ou T3 (formée d’une monoiodotyrosine et d’une diiodotyrosine) qui seront sécrétées par la glande thyroïde dans la circulation sanguine.

Pour que les hormones thyroïdiennes soient sécrétées en fonction des besoins de l’organisme, l’hypophyse, petite glande endocrine située à la base du crâne, fabrique une hormone régulatrice, la TSH (thyréostimuline hypophysaire).

La diminution du taux sanguin de thyroxine provoque la libération de TSH par l’hypophyse et ainsi celle de la thyroxine.

En revanche, l’augmentation du taux sanguin de thyroxine interrompt le stimulus déclencheur de la libération de la TSH et par voie de conséquence, de la thyroxine.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :