Accueil > Oligoéléments > Iode > Iode : le conseil en plus


Iode : le conseil en plus


L'iode ne travaille pas seul avec la glande thyroïdienne, il agit en synergie avec deux oligoéléments anti-oxydants : le zinc et le sélénium.



Pour fabriquer des hormones thyroïdiennes, la glande thyroïde a besoin non seulement d’iode, mais également de deux autres oligoéléments : le zinc et le sélénium. Si l’organisme est carencé en l’un de ces trois oligoéléments, il peut s‘ensuivre un ralentissement de la fonction thyroïdienne.

Il est formellement interdit d’ingérer des extraits thyroïdiens dans le cadre d’un régime, car l’ingestion abusive de ce genre de produits hormonaux entraîne une surcharge iodée responsable d’hypothyroïdie.

On utilise l’iode en usage externe sous forme de teinture pour son excellent effet antiseptique ! Qui ne connaît pas la Bétadine, antiseptique local coloré très utilisé, notamment en milieu hospitalier…..

En radiologie, on injecte des préparations iodées dans le but d’opacifier pour mieux visualiser.

Attention : il existe de fréquentes allergies à l’iode !!!








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :