Accueil > Oligoéléments > Sélénium > Sélénium : excès et carences


Sélénium : excès et carences


Le sélénium est un oligo-élément, une substance active. En conséquence, il faut surveiller sa consommation, pour ne pas en absorber trop (une trop forte dose, bien que très rare, peut être toxique) ni pas assez (une carence entraîne des troubles de l’immunité et du système cardio-vasculaire)



Comme toute substance active, la consommation de sélénium doit respecter des règles. Il ne faut ni excès, ni carences.

Risques en cas d’excès en sélénium :


Une prise quotidienne jusqu’à 500 micro-grammes / jour de sélénium (même pendant plusieurs mois) ne pose à priori aucun problème.

Le surdosage devient toxique au-delà de 1000 microgramme / jour (soit 10 à 20 fois plus que la dose normale).

Les effets secondaires dus à un surdosage sont :
- des nausées et/ou des vomissements
- de la fatigue, associée le plus souvent à une perte de poids
- une certaine irritabilité
- des ongles cassants et une perte de cheveux importante.

Symptômes de carence en sélénium


La carence en sélénium se rencontre surtout chez les personnes âgées, les enfants nés prématurément et dans les cas de malnutrition importante. A noter que les végétariens, les fumeurs, les gros consommateurs d’alcool sont aussi des sujets à risque.

On retrouve des individus carencés de manière plus fréquente dans les régions dont les sols sont pauvres en sélénium (les carences sont ainsi plus courantes en Asie où la teneur du sol en sélénium est très faible).

Manquer de sélénium engendre :
- Une diminution des défenses immunitaires et par conséquence des infections à répétition.
- Une fatigue importante.
- Une peau sèche et progressivement ridée et pigmentée (tâches brunes).
- Des troubles musculaires.
- Des troubles cardio-vasculaires : cardiomyopathie (la maladie de Keshan), insuffisances cardiaques, angine de poitrine, infarctus…








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :