Accueil > Oligoéléments > Zinc > Surveillance du taux de Zinc


Surveillance du taux de Zinc


Les femmes enceintes, les végétariens, les sportifs ou les personnes qui souffrent d'une acné sévère font partie des individus qui doivent faire particulièrement attention à leur taux de zinc, pour ne pas souffrir de carence.



Dans certains cas, il est primordial de surveiller son apport en zinc, pour éviter les carences et les excès :

- Dans les cas de régimes pauvres en calories.

- Chez les végétariens qui ont davantage de besoins en Zinc

- Chez les femmes enceintes : la carence en zinc crée un risque de malformation ou d’hypotrophie du fœtus.

- Chez les femmes allaitant leur enfant car durant cette période, la femme présente des besoins bien plus importants.

- Chez les nourrissons et les enfants présentant un retard de croissance.

- Chez les nourrissons nourris au lait maternel, car ce dernier ne fournit pas la quantité nécessaire en zinc chez les 7-12 mois.

- Chez les sujets allergiques : en effet, un faible apport en zinc favorise l’hypersensibilité aux substances chimiques.

- Chez les insuffisants rénaux.

- Chez les patients sujets à l'acné.

- Chez les personnes prenant une contraception orale car cette dernière peut augmenter les besoins en zinc.

- Si consommation excessive d’alcool : la prise d’alcool régulière diminue l’assimilation du zinc par l’organisme ce qui nécessite une augmentation des apports en zinc.

- Si consommation importante de thé, de café ou de plats épicés car les parois de l’appareil digestif peuvent s’irriter ce qui gênerait l’assimilation du zinc.

- Chez les personnes ayant une mauvaise digestion ou souffrant de pathologies digestives plus importantes (maladie de Crohn), ce qui entraîne souvent une mauvaise absorption des actifs utiles.

- Dans les cas de diarrhées chroniques ce qui augmente les pertes en zinc.

- Chez les personnes consommant de manière importante des produits laitiers car l’absorption du zinc est gênée par un excès de calcium.

- Chez les sujets prenant des compléments alimentaires : non seulement l’excès de zinc dans l’organisme peut se révéler dangereux, voire toxique, mais en plus le zinc empêche une bonne absorption du cuivre par l’organisme.

- Chez les sportifs.

- Lors de la prise prolongée de certains médicaments : certains antibiotiques, anti-inflammatoires ou diurétiques entraînent une perte significative de zinc.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :