Accueil > Vitamines > Vitamine B6 > Surveillance de l'apport en vitamine B6


Surveillance de l'apport en vitamine B6


Dans certains cas (sportifs, personnes âgées, ...) il est important de surveiller le taux de vitamine B6, pour s'assurer qu'il est suffisamment élevé. A l'inverse, il faut parfois faire attention à ne pas trop en consommer, par exemple avec certains médicaments, qui voient leur efficacité diminuée en présence de vitamine B6.



Dans les situations indiquées ci-dessous, les apports en vitamine B6 doivent être plus importants, car les besoins du corps sont augmentés. Dans d'autres cas, c'est l'inverse, il faut réduire les apports.

- Chez les sportifs : un apport conséquent en vitamine B6 est vivement recommandé ne serait-ce que pour leur rôle dans la production d’énergie.

- Chez la femme enceinte et chez la femme allaitant : des quantités d’apport suffisants sont nécessaires pendant la grossesse et l’allaitement, mais il faut éviter les doses excessives. En effet, la pyridoxine traversant le placenta et passant dans le lait, les traitements à base de vitamine B6 sont à éviter durant ces deux périodes.

- Lors d’affections pouvant augmenter les besoins en vitamine B6 : chez l’alcoolique chronique ; chez les personnes présentant un défaut d’absorption lié à une maladie intestinale ; chez les personnes manifestant un excès d’élimination suite à un dysfonctionnement organique tel qu’une diarrhée ; chez les sujets ayant une maladie du foie ou ayant subi une résection chirurgicale de l’estomac…..

- Lors de la prise de lévodopa, il ne faut pas consommer trop de vitamines B6, car l’efficacité de ce médicament dans le traitement de la maladie de Parkinson peut être réduite par la prise concomitante de pyridoxine.

- Lors de la prise d’un contraceptif oral, responsable d’un déficit en vitamine B6.

- Chez les personnes âgées qui sont susceptibles de manquer de vitamine B6 de manière plus importante que le reste de la population.

- Si prise excessive de thé, de café ou de produits épicés car ils peuvent alors irriter l’appareil digestif de manière importante et gêner l’assimilation des nutriments essentiels dont fait partie la vitamine B6.

- Chez les végétariens ou au contraire chez les carnivores car chez ces individus, la trop grande richesse de l’alimentation en protéine crée un déficit en vitamine B6 (car la vitamine B6 est utilisée pour l'assimilation des protéines).

- Chez les personnes dénutries.

- Chez les hémodialysés.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :