Accueil > Vitamines > Vitamine B8 > Carence et excès en vitamine B8


Carence et excès en vitamine B8


Pour la vitamine B8, les carences comme les excès sont très rares. Néanmoins, les carences en biotine peuvent arriver et ne sont pas sans conséquence : troubles neurologiques, digestifs et cutanés.


Carence en vitamine B8 :


La carence en vitamine B8 est rare chez l’homme puisque cette vitamine est largement répandue dans la nature. Lorsque l’alimentation est variée et équilibrée, il ne peut y avoir de risque de carence.

L’hypovitaminose en vitamine B8 se retrouve surtout lorsque l’alimentation est riche en avidine (protéine présente dans le blanc d’œuf cru, car cette protéine consomme beaucoup de vitamine B8), dans les cas de nutrition uniquement par voie parentérale non supplémentée, ou chez l’alcoolique chronique.

Elle existe également chez l’enfant ayant une anomalie métabolique d’origine génétique, mais cette dernière est facilement curable par la biotine.

Une carence en vitamine B8 se traduit par :
- Des troubles au niveau des phanères : alopécie diffuse, ongles cassants,…

- Des troubles cutanés : dermatite, peau sèche et écaillée, eczéma….

- Une atteinte des muqueuses : glossite, chéilite, atrophie des papilles gustatives, candidoses, muguet buccal…

- Des troubles digestifs : nausées,…

- Forte fatigue, pâleur, somnolence.

- Des troubles psychiques : perte d’appétit, anorexie, dépression…

- Des troubles neurologiques : hypotonie (diminution du tonus musculaire), convulsions, retard psychomoteur.

- Taux élevé de cholestérol dans le sang et chute du taux d’hémoglobine dans le sang.

- Des douleurs musculaires.

Dans le cas du traitement thérapeutique d’une carence avérée en vitamine B8, la posologie adéquate est de l’ordre de 15 mg/ jour par voie orale pour un adulte, durant 2 à 3 mois.

Excès en vitamine B8 :


On ne recense aucun cas d’hypervitaminose en vitamine B8, ceci pour plusieurs raisons : tout d’abord, elle est très bien tolérée, même à doses élevées ; ensuite, elle est emmagasinée dans plusieurs organes, ce qui réduit les problèmes d’excès ; et en plus, la biotine est hydrosoluble et est donc en général bien éliminée dans les urines et peu stockée dans le corps.

Cependant, il n’est pas recommandé de consommer plus que les apports nutritionnels recommandés, mais sans danger.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :