Accueil > Vitamines > Vitamine B9 > Surveillance du taux de B9


Surveillance du taux de B9


Le taux de vitamine B9 doit être particulièrement surveillé, notamment pendant la grossesse ou la conception, mais aussi chez les fumeurs ou les individus souffrant de maladies chroniques.



Chez certaines personnes, selon leur état de santé ou leur activité, il est important de surveiller le taux de vitamine B9, pour éviter tout risque de carence :

- Chez la femme enceinte et chez la femme allaitant : des quantités d’apport suffisants sont nécessaires pendant la grossesse et l’allaitement.

- Lors de la grossesse, la supplémentation en acide folique est prescrite d’office par le corps médical et très souvent, elle est associée à celle du fer (ex : Tardyferon B9).
Chez les prématurés, les enfants et les adolescents pour permettre une bonne croissance.

- Lors d’affections pouvant augmenter les besoins en vitamine B9 : chez l’alcoolique chronique ; chez les personnes présentant un défaut d’absorption lié à une maladie intestinale ; chez les personnes manifestant un excès d’élimination suite à un dysfonctionnement organique tel qu’une diarrhée ; chez les sujets ayant une maladie du foie ou ayant subi une résection chirurgicale de l’estomac...

- Lors de la prise d’un contraceptif oral, responsable d’un déficit en vitamine B9, la pilule épuisant l’acide folique.

- Lorsqu’une femme décide de concevoir, il serait donc bon qu’elle arrête la contraception quelques mois avant, afin que le fœtus ne manque pas d’acide folique durant les premiers mois de son développement.

- Lors de la prise de certains médicaments, tels que certains anti-bactériens, des anti-convulsivants, l’aspirine... car ils ont pour effet d’inhiber l’action de la vitamine B9.

- Si prise excessive de thé, de café ou de produits épicés car ils peuvent alors irriter l’appareil digestif de manière importante et gêner l’assimilation des nutriments essentiels dont fait partie la vitamine B9.

- Chez les hémodialysés.

- Chez les personnes atteintes de maladies infectieuses.

- Chez les personnes âgées qui sont susceptibles de manquer de vitamine B9 de manière plus importante que le reste de la population.

- Chez les sujets stressés en permanence et les fumeurs.

- Lorsque l’alimentation n’est pas variée et est déséquilibrée.

- Chez les personnes dénutries.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :