Accueil > Vitamines > Vitamine C > Carence en vitamine C


Carence en vitamine C


Une carence en vitamine C peut avoir de graves répercutions sur la santé, pouvant mener à la mort. Le scorbut est une maladie grave, provoquée par un manque de vitamine C. Pour éviter cette maladie, il est nécessaire d'apporter au moins 10mg de vitamine C par jour.



Chez le nourrisson, des carences s’observent uniquement chez ceux qui sont nourris artificiellement avec des laits pasteurisés (la pasteurisation détruit la vitamine C) ou des farines sans suppléments vitaminiques.

Chez l’adulte, des troubles s’observent après quelques mois de régime carencé chez des personnes ayant une alimentation constituée exclusivement de produits de conserve, sans apport de végétaux frais.

Une hypovitaminose C légère se manifeste par :
- Des troubles cutanés, une cicatrisation lente.

- Une dentition défectueuse avec une gingivite congestive ou hémorragique.

- Une mauvaise croissance des os.

- Une anémie avec une fatigue extrême.

- Une augmentation de la réceptivité face aux différentes infections (bactéries, virus, champignons, parasites).

- Un manque d’appétit et une perte de poids.

- De fortes céphalées, des troubles du sommeil.

- Des palpitations cardiaques.

- Une mauvaise concentration, un manque d’application au travail.

- Une certaine irritabilité, voire une dépression.

- Des défauts de formation du cément intercellulaire.

La carence grave en vitamine C provoque chez le nourrisson, la maladie de Barlow et chez l’adulte une maladie appelée le scorbut. Le scorbut a pratiquement disparu dans les pays occidentaux. Cette maladie se traduit par :
- Des gencives tuméfiées, des caries.

- Des hémorragies diverses (stomatite hémorragique, hémorragies sous-cutanées, digestives et musculaires).

- Des douleurs articulaires et osseuses.

- Une dégénérescence des muscles et des cartilages.

- Une fragilité capillaire (ecchymoses au moindre choc).

- Une anémie, une inappétence, une perte de poids.

- Des états fébriles infectieux, de la fièvre.

- Des troubles digestifs.

- De la tachycardie.

Le dernier stade est la mort si jamais un traitement n’est pas mis en place.

Chez l’enfant, il existe :
- Une anémie.

- Un arrêt de la prise de poids.

- Des troubles osseux avec des risques de fractures spontanées.

- Des troubles de la formation des dents.

- Des troubles digestifs.

Le dosage de l’acide ascorbique dans le sang (la normale est de 10mg/ litre) et dans les urines confirme le diagnostic.

Le traitement consiste en l’administration de vitamine C sous forme de jus de citron, de jus d’orange, de légumes frais ou de préparation pharmaceutique. Un apport de 10mg/ jour est jugé suffisant pour prévenir le scorbut et 60mg/ jour pour protéger l’organisme de l’hypovitaminose.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :