Accueil > Vitamines > Vitamine C > Surveillance du taux de vitamine C


Surveillance du taux de vitamine C


Quand l'activité sportive est importante, que l'on fume, ou à partir d'un certain âge, il est important de surveiller son apport en vitamine C, pour ne pas risquer de carence.



Certains individus, de part leur âge, leur état physiologique ou leur activité, doivent surveiller leurs apports en vitamine C, pour être certain de ne pas souffrir de carence.

- Chez les femmes enceintes et allaitant : des quantités suffisantes sont nécessaires pendant ces deux périodes, mais il faut éviter cependant des doses excessives et respecter les AQR en vitamine C.

- Chez les fumeurs car le tabagisme diminue le taux de vitamine C dans l’organisme.

- Chez les sportifs car ils consomment une grande quantité d’aliments qu’ils brûlent immédiatement, ce qui augmente leurs besoins notamment en vitamine C.

- Les personnes consommant peu ou pas de produits frais, de fruits et de légumes frais risquent très sérieusement de manquer de vitamine C.

- Les besoins sont augmentés chez les alcooliques chroniques, chez les individus ayant un déficit d’absorption, dans le fonctionnement excessif de la thyroïde (hyperthyroïdie ou maladie de Basedow), les maladies inflammatoires, les brûlures et les opérations (pour optimiser la cicatrisation), dans les diarrhées chroniques et la sprue (ces maladies diminuent l’absorption de la vitamine C) lors de la prise d’un contraceptif oral.

- Chez les personnes stressées.

- Certaines affections sont susceptibles de modifier les effets de la vitamine C : calculs rénaux (une dose supérieure à 500mg de vitamine C favorise la formation de calculs), diabète sucré (la vitamine C peut modifier certains tests pour déceler la présence de sucre dans les urines), une carence en G6PD ou glucose-6-phosphate déshydrogénase ( chez les sujets atteints de cette anomalie congénitale rare, la vitamine C peut provoquer une anomalie hémolytique).

- Chez les nourrissons : le lait de vache contient 4 fois moins de vitamine C que le lait maternel.

- Chez les sujets ayant une surcharge en fer : la vitamine C augmentant l’absorption du fer, sa prise quotidienne peut provoquer une intoxication par le fer.

- Chez les personnes âgées.

- Si prise excessive de thé, de café ou de produits épicés car ils peuvent alors irriter l’appareil digestif de manière importante et gêner l’assimilation des nutriments essentiels dont fait partie la vitamine C.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :