Accueil > Vitamines > Vitamine D > Conseils sur la vitamine D


Conseils sur la vitamine D


Pour terminer ce dossier, voici quelques conseils complémentaires sur l'utilisation de la vitamine D. A noter que quelques bains de soleil pendant l'été permettent de produire de la vitamine D pour presque toute l'année.



Derniers conseils et informations sur la vitamine D :

- En thérapeutique, on utilise essentiellement des produits à base de cholécalciférol (uvédose) et d’ergocalciférol (stérogyl, uvestérol, zyma D2), mais récemment des dérivés hydroxylés de la vitamine D3 ont été mis sur le marché (dédrogyl à base de calcifédiol, rocaltrol à base de calcitriol, un-alpha à base de alphacalcidiol)

- La vitamine D peut être prise de manière isolée (ex : uvédose, uvestérol D, stérogyl,…) mais son efficacité est renforcée lorsqu’elle est associée dans les compléments alimentaires avec du calcium (ex : calcium vitamine D3) ou les vitamines A, C et E (ex : uvestérol ADEC).

- En France, il est conseillé de donner de la vitamine D durant les 2 premières années de la vie, puis durant les hivers, à raison de 100.000 U.I ou 200.000 U.I tous les 6 mois.

- Il faut souligner que les enfants originaires de pays tropicaux (dont la peau est pigmentée) et vivant en Europe ont besoin de quantités plus importantes de vitamine D, car leur peau filtre davantage les UV, ce qui réduit la production de vitamine D.

- Une exposition au soleil de 10 à 20 minutes peut permettre au corps de synthétiser la presque totalité de la vitamine D dont il a besoin. Et l’avantage, c’est que la vitamine D produite au cours de l’été est stockée et permet de couvrir les besoins de notre organisme durant l’automne et même une grande partie de l’hiver. Mais attention à l’abus de soleil, surtout entre 12h et 14h, car cela peut provoquer à terme un cancer de la peau ! Il faut donc prendre soin de protéger les enfants par un chapeau, un tee-shirt ou une crème solaire durant ces heures chaudes. Pour vous protéger, vous aussi pouvez utiliser des vitamines spéciales pour bronzer.

- Aux Etats-Unis, une recrudescence de rachitisme touche toutes les régions, y compris le sud ensoleillé. En cause, la carence en vitamine D. C’est pourquoi, en Amérique du Nord notamment, le lait et la margarine sont systématiquement enrichi en vitamine D. En revanche, en France, l’enrichissement des aliments en vitamine D n’est pas autorisé, sauf dans les laits pour enfants. Une circulaire du 13février 1992 impose aux fabricants d’ajouter 400 à 600 U.I de vitamine D /litre de lait infantile.








Guide Phytothérapie

Toutes les plantes de phytothérapie


Guide régimes et minceur

Tous les régimes comparés



     


Rechercher sur le site :